21/07/2020

Conseil européen : une ambition encore et toujours insuffisante


Un accord qui n’est pas à la hauteur des attentes des citoyennes et citoyens de l’UE.

« Comme on pouvait malheureusement s’y attendre, la réunion des dirigeants européens a accouché d’une souris. Alors, certes, un accord a été trouvé, mais les montants et les modalités sont encore trop éloignés des réalités de nos concitoyen(ne)s, en raison des égoïsmes nationaux des États », a déclaré l’eurodéputée écologiste Karima Delli, membre de la commission des affaires économiques et monétaires du Parlement européen « L’heure est pourtant à une action forte. La polycrise que nous vivons actuellement est d’une violence inouïe, et la solidarité européenne doit réellement se manifester », a-t-elle ajouté.

Les ambitions affichées par le Parlement européen en mai dernier ont ici reçu un écho bien trop faible de la part des dirigeants, qui veulent d’un CFP de 1074 milliards d’euros (montants d’engagements) et d’un Plan de relance de 750 milliards d’euros, dont 390 milliards d’euros de transferts.

« Je le rappelle, au Parlement européen, nous avons demandé qu’un réel Plan de relance de l’ordre de 2 000 milliards d’euros, majoritairement sous forme de transferts à l’égard des États les plus touchés, soit mis en œuvre. Ces centaines de milliards d’euros doivent être au service de l’environnement et des populations les plus vulnérables. C’est la seule solution pour tenter d’enrayer certains des effets des crises et de pouvoir aborder les années à venir avec un peu plus de sérénité sur la scène européenne », poursuit Mme Delli. « Nous, parlementaires européen(ne)s, allons maintenant défendre fermement nos positions. J’attends de l’ensemble de mes collègues qu’elles et ils répondent aux attentes de la société, des personnes qui ont souffert et continue de souffrir, des personnes qui ont vu leurs proches partir ou qui ont perdu leur emploi. Il n’y a plus de temps à perdre, une action forte et une réelle solidarité sont les seules issues envisageables », conclut-elle.