16/09/2020

Discours sur l'état de l'Union, Karima Delli appelle à la révolution verte !


Aujourd’hui, devant le Parlement européen, avait lieu le premier discours sur l’état de l’Union de la Présidente de la Commission, Ursula Von der Leyen. Cette allocution était particulièrement attendue pour clarifier les objectifs climatiques de l’UE pour l’année 2030.

Réaction de Karima Delli, Présidente de la Commission des transports et du tourisme du Parlement européen : « Bien sûr, le renforcement de l'objectif climatique de 40 à 55% de réduction des émissions de CO2 pour 2030 est une bonne nouvelle. Mais, face à la crise que nous traversons, il s’agit d’un minimum syndical. Pour rappel, les accords de Paris préconisaient une baisse de 65 %. Nous devons garder à l’esprit que nous sommes la première génération à subir les effets du changement climatique et la dernière à pouvoir y remédier. Il n’y a pas de Plan B pour la planète et il nous faut agir dès maintenant. »

Elle ajoute : « Il suffit de suivre l’actualité, toujours plus saturée par les conséquences directes du réchauffement : sécheresses, incendies, ... La nature ne s’accommode plus de petits pas, mais réagit à grandes enjambées ! Aujourd’hui nous devons limiter la casse, due à l’inaction des gouvernements, et surtout, protéger les plus pauvres qui vont être les premières victimes de ces changements. C’est la raison pour laquelle à l’injustice climatique, il faudra répondre par la justice sociale. N’attendons pas la Révolution verte, faisons-là ! Nous sommes à un moment historique, à un moment inédit dans l’Histoire de l’Humanité ! Nos fenêtres d’opportunité ne font que rétrécir, alors donnons-nous les moyens de remporter la victoire du climat ! ».