09/12/2020

Stratégie ‘mobilité’ de la Commission européenne : un rendez-vous manqué


« Cette stratégie ‘mobilité’, que nous attendions depuis de nombreuses semaines, est une déception », a déclaré Karima Delli, la Présidente de la commission ‘transports’ du Parlement européen. « Elle se traduit en effet par une série de dizaines d’annonces extrêmement diverses et larges, ce qui pose la question de la réelle possibilité de mettre en oeuvre les objectifs évoqués », ajoute-t-elle.

Le document de la Commission européenne présente en effet un nombre extrêmement conséquent d’annonces de propositions de règlement ou directive ou de révisions de texte de 2021 à 2024. S’il y a lieu de saluer une certaine volonté a priori de la part de l’institution, des doutes peuvent être envisagés à cet égard.

« Je regrette également que peu d’objectifs contraignants soient spécifiquement mentionnés », poursuit Mme Delli. « Annoncer une révision d’un texte, c’est un premier pas. Mais ne pas chiffrer les objectifs qui pourraient émerger d’une proposition de règlement ou de directive et les ambitions de la Commission sur ces points rend la communication assez peu claire ».

« Je note par ailleurs que la Commission prône davantage d’efforts de la part des acteurs publics et privés dans la transition écologique des transports. C’est bien, certes. Mais il est dommage que les positions des Verts et/ou du Parlement, qui ont été exprimées dans des négociations interinstitutionnelles il y a un, deux, trois ou quatre ans, ne soient reconnues qu’aujourd’hui. Ce sont autant d’années perdues dans la transition », relève l’eurodéputée.

« Il nous faut des objectifs clairs et non-équivoques : la fin des voitures thermiques en Europe, la mise en place d’une taxe kérosène, des financements aux trains de nuit et au fret ferroviaire, et un transfert modal de l’avion vers le train pour les courts et moyens courriers. Tous nos objectifs doivent s’inscrire dans le cadre d’une stratégie complète, cohérente, chiffrée et ambitieuse. Or, cette stratégie ‘mobilité’ ne remplit pas tous ces critères », conclut Mme Delli.