Ensemble, défendons les droits des femmes !

Nous sommes à un moment de basculement. Un moment où les femmes ne veulent plus et ne peuvent plus attendre. Elles ne peuvent plus attendre de voir leur sœur, mère, amie ou fille mourir par les mains de leur conjoint ou ex-conjoint. Cela doit cesser !


2 minutes de lecture

En quelques lignes

A l’occasion de cette journée internationale du droit des femmes, j’aimerais faire passer un message à celles et ceux qui pensent qu’il n’y a plus de raisons de se battre. Avec la crise du Covid-19 nous avons vue à quel points nos acquis pouvaient vaciller :

• L’augmentation de la violence qu’elle soit physique ou en ligne, je pense aux femmes battues mais aussi aux jeunes filles confrontées à des torrents de haine sur les réseaux sociaux

• La précarisation plus importantes des femmes que la fermeture des écoles et la charge mentale ont éloigné du monde du travail et de l’espace médiatique.

Aujourd’hui je voudrais réaffirmer l’importance de lutter contre toutes les formes de violence et d’exclusion sexistes. Et à ce titre, je tiens particulièrement à saluer le courage des victimes d’inceste qui ont pris la parole pour dénoncer l’impunité des agresseurs. Elles et ils nous ont fait prendre conscience du gouffre des non-dits, des lacunes de nos institutions. Nous savons que ce ne sont pas des anecdotes mais un système avec ses bénéficiaires et ses sacrifiés.

Cependant, gardons à l’esprit que là où il y a un système il n’y a pas de fatalité puisque nous avons des moyens de le changer : écoute, justice, éducation au consentement, lutte contre les stéréotypes qui rabaissent et aliènent les individus. Voici notre horizon, voilà notre lutte. Mais pour réussir, nous devons nous armer d’instrument à la hauteur. C’est la raison pour laquelle j’encourage une fois encore l’UE à se battre pour faire ratifier et appliquer la Convention d’Istanbul, premier outil juridique dont pourraient se saisir toutes les femmes pour défendre leurs droits. Nous devons y arriver, parce que derrière ce combat, il y a la promesse d’une société plus juste et plus résiliente, où chacun ne sera plus enfermer dans des cadres mais pourra se faire une place à la mesure de ses qualités !


Abonnez-vous à ma newsletter